voyage à corfou

Leaves & Clouds x Octop’us : notre voyage à Corfou


Toute l’équipe Leaves & Clouds s’est déplacée sur l’île de Corfou pendant 4 jours pour mener différentes actions et pour découvrir à quoi servent les dons reversés à Octop’us depuis deux ans.  Entre dépollution de plage, baptême de plongée sous-marine pour découvrir un récif artificiel corallien et découverte d’un écocide, le voyage a été riche en découvertes et en émotions.


Cette escapade en collaboration avec l’ONG Octop’us nous a permis d’en apprendre davantage sur les actions menées en Grèce. Au cours de ce voyage, nous avons découvert la situation géopolitique et juridique touchant les corfiotes étant défavorable au maintien de la biodiversité marine et terrestre.


Qui est Octop’us ?


Laissez-nous d'abord vous présenter Octop'us.


Octop'us est une Organisation Non Gouvernementale française de protection des océans. Basée à Strasbourg, dans le quartier du port du Rhin, elle sensibilise le grand public aux solutions permettant de préserver notre planète bleue. Depuis quelques années, Leaves Clouds s'est associé avec cette ONG et contribue à leurs projets en reversant des dons.


Plusieurs actions sont mises en place grâce à cette ONG, notamment la mise à disposition de « l'octolab » : un laboratoire d'expérimentation permettant de valoriser différents types de déchets en circuit court avec des machines low tech (Precious Plastic et matter of Trust). Ils organisent également des dépollutions, des ateliers de sensibilisation et participent à des manifestations : pour suivre leur actualité, suivez-les sur Instagram.


L'équipe d'Octop'us souhaite porter ces affaires à la connaissance de toutes et tous et connaître les leviers juridiques qui pourraient empêcher la destruction du vivant. Ils ont également pour but, sur le long terme, de créer une aire marine protégée au large de l'île de Corfou de façon à préserver la faune et la flore marine.


Pour compléter sa démarche et ses actions, Octop'us a souhaité participer à la restauration des récifs coralliens en méditerranée afin de préserver la richesse de ce joyau de biodiversité. C'est au large de l'île de Corfou, dans la mer ionienne, qu'Octop'us a jeté l'ancre en s'associant à James Revis, moniteur de plongée et propriétaire d'Amphitrite DiveCenter. Grâce à des méthodes de low tech, Octop'us bouture du corail à partir de déchets organiques récupérés. En octobre 2019 la Turtle Reef, le récif artificiel que nous sommes allés voir, a pris naissance afin de préserver la biodiversité marine. James Revis continue chaque jour à prendre soin de ce récif et à bouturer du corail.

octopus

Pourquoi un voyage à Corfou ?


Plastiques et hydrocarbures se mêlent dans la mer Méditerranée ce qui la rend la mer la plus polluée au monde. Octop'us a choisi Corfou, en Grèce, aux vues du contexte actuel. Le pays est touché par des crises économiques, migratoires et écologiques. La Grèce possède plus de 9000 îles et le tourisme est l'un de ses piliers économiques. La pollution maritime est donc un souci de grande ampleur sur ces îles où aucune solution pérenne n'est proposée pour lutter contre ce phénomène.

L'île de Corfou

Corfou mesure 58 km de long et 27 km au point le plus large. Le nom grec de l'île est Κέρκυρα (Kérkyra). Ce nom dérive du grec κέρκος, prononcé “kérkos” qui signifie “anse” en Grec. Si l'on observe l'île de Corfou d'un avion, c'est une anse que l'on voit : d'où son nom !


Corfou fait partie des plus grandes îles de Grèce. Elle compte environ 120 000 habitants et connaît une crise financière depuis 2008. Après une décennie de crise économique, la Grèce possède toujours le taux d'endettement le plus élevé d'Europe (Le Firago). En plus de la pandémie qui a touché fortement le marché du tourisme (pilier de l'économie grecque), la crise économique impacte également le marché de l'emploi mais aussi l'environnement. 

corfou

On relève qu'une des plus grandes problématiques environnementale grecque est la gestion des déchets (quotidiens, industriels, etc.). Il existe de nombreuses décharges illégales dans le pays (Source) ce qui met en péril la survie de la faune et de la flore.

ville corfou
plage corfou

Les coraux

Le corail est considéré comme un animal et fait partie de la famille des méduses. Il a été difficile de le qualifier pendant de longues années. Il a été successivement un animal-fleur, un arbre-pierre puis une plante sensitive (Institut Océanographique de Monaco (pas disponible en ligne – format livre papier uniquement) On dénombre plus de 10 000 espèces dans le monde.



Pour la survie de nos mers/océans et des espèces qui les entourent, il est primordial d'agir. C'est pour cela que l'idée d'implanter des récifs artificiels coralliens semble être une bonne solution à la perpétuation de notre biodiversité marine. Nous vous en parlons plus en détail dans la suite de l'article.

corail

Quelques infos pratiques :


  • Les coraux présents en méditerranée possèdent des propriétés comparables à celles des coraux que l'on trouve dans les tropiques


  • Ils ne représentent que 0,2 % de la surface océanique mondiale


  • Les coraux servent de refuge pour 93 000 espèces sur 270 000


  • Selon un rapport du GIEC, 90 à 95 % des récifs coralliens auront disparu d'ici 30 à 50 ans


  • « En Méditerranée le corail rouge, historiquement destiné à la fabrication de bijoux, a depuis longtemps quasiment disparu. À Mayotte, le lagon est mort », explique François Chartier de Greenpeace

Les mers polluées


Lors de notre voyage, nous avons pu constater que les plages Corfiotes sont polluées par des déchets plastiques mais aussides mégots de cigarettes et des déchets alimentaires dû au tourisme.


Un constat alarmant est fait par les médias :

  • Selon la fondation "Ellen MacArthur" : En 2050, il y aura plus de plastique que de poisson dans les océans 


  • Selon WWF, la mer Méditerranée est la mer la plus polluée au monde. Chaque année, on retrouve environ 229 000 tonnes de plastiques


  • 80 % des déchets trouvés en mer sont issus des cours d'eau, fleuves et rivières qui s'y déversent (National Géographic).


  • Le Figaro indique que la Grèce “produit 700.000 tonnes de déchets plastiques par an, soit 68 kg par habitant, dont 11.500 tonnes échouent en mer” (Le Figaro)
mer corfou

La Grèce est considérée comme "à la traîne" concernant les mesures prises pour le recyclage des déchets. Les sacs plastiques en caisse payants n'ont été mis en place qu'en 2018 contre 2016 en France. Aucune stratégie commune à l'échelle nationale n'est statué pour le traitement des déchets, chaque mairie possède son propre fonctionnement.

Les actions menées sur l’île de Corfou


Nous avons pu effectuer plusieurs activités sur l'île de Corfou pour découvrir les projets d'Octop'us et pour constater le contexte actuel en Grèce.

La dépollution

Une dépollution a été organisée lors de notre voyage à Corfou avec l'association Precious Plastic


Precious Plastic est une association internationale dont le but est de récupérer et recycler les déchets plastiques pour créer de nouveaux objets. Chaises, matériels de construction, bijoux : pour eux le plastique ne se perd pas et se transforme. Encore faut-il le recycler ! Ils possèdent donc des points de collecte et proposent des solutions pour le recyclage du plastique pour faciliter la tâche aux consommateurs et les encourager à recycler.


Nous avons passé la matinée au sud de l'île, à Lefkimmis, pour ramasser des déchets sur la plage. En 3 heures, nous avons ramassé 30 sacs de déchets qui ont été triés et recyclés par la suite. Voici notre récolte : 


  • 2 sacs de bouteilles d'eau en plastique propre

  • 2 sacs de polystyrène

  • 1 sac de plastiques durs 

  • 2 sacs de plastiques sales et de tissus

  • du métal

  • des bouteilles en verre 


Il est important de noter qu’après chaque orage sur l’île, cette plage est inondée de déchets plastiques, il faut donc y retourner régulièrement pour nettoyer. Si vous aussi vous souhaitez participer à ce type d’action : rendez-vous sur leur instagram.

dépollution lefkimmis

Le récif artificiel : Turtle Reef


Qu’est-ce qu’un récif artificiel 


Un récif artificiel est une structure immergée construite par l'homme. Il forme une barrière afin de contribuer à la vie marine et d’aider la reproduction des espèces. Un récif artificiel peut être construit à partir de carcasses de voitures, des structures métalliques et même du béton. (Source)


Le corail étant un refuge pour les espèces marines, il a semblé important pour Octop’us de créer un projet de telle envergure. Grâce aux dons récoltés, en 2019 le premier récif artificiel a été implanté : le turtle reef.




turtle reef

 L’ONG est en collaboration étroite avec James Revis, moniteur de plongée et propriétaire d'Amphitrite Dive Center, qui s’est occupé de cette implantation. 


James est un plongeur dans l’âme, il a baigné dans cette pratique depuis ses sept ans grâce à son père passionné par la plongée. Il reprend le club de plongée familial à 18 ans et a accueilli plus de 800 000 plongeurs dans ses deux clubs. James nous a accompagnés dans notre baptême de plongée et a été à nos côtés tout au long de cette expérience. Ce baptême nous a permis d’aller explorer les fonds marins mais surtout à découvrir le turtle reef de nos propres yeux. Nous avons pu observer James bouturer du corail à 4 mètres de profondeur. Cette expérience a été enrichissante tant dans la découverte mais aussi nous a permis de constater à quoi ont servi nos dons.


Le turtle reef tient son nom grâce à son armature métallique en forme de tortue. Grâce à lui, les hippocampes sont revenus en Grèce alors que cette espèce était en voie de disparition et n'avait pas été vue dans la région depuis des décennies.


plongée
plongée 2
turtle reef
plongée 3

L’écocide : Visite et exploration d'Erimitis


Erimitis est une réserve naturelle au nord-est de l’île, réputée pour sa beauté et sa biodiversité florissante marine et terrestre. Cette réserve naturelle est essentielle sur l’île de Corfou car elle maintient l’équilibre de la biodiversité. Elle est considérée comme “terres humides” et favorise la survie des oiseaux migrateurs. Mais elle est menacée par la construction d’hôtels et de villas de luxe car le gouvernement grec a vendu une partie de la réserve à un fonds étranger. Des projets de forages d'hydrocarbures (avec la participation de Total) sont également prévus. La santé du Turtle reef est mise en péril par ces projets de forages des hydrocarbures menés par des multinationales déjà condamnées pour non-respect et destruction de l'environnement. 


Octop’us possède des partenaires qui ont fait part de leurs craintes concernant la préservation de la biodiversité marine et terrestre. Lors de leurs premiers voyages à Corfou, ils apprenaient l'existence d’associations telles que "save greek seas" et "save erimitis", se battant déjà pour ces terres


erimitis

Dans ce sens, Octop'us souhaite faire reconnaître les écocides en contradiction avec la préservation du vivant. Leur principal objectif est de créer une aire mariné protégée au large de l’île de Corfou.


Nous avons pû constater de nous-même ce tragique écocide à travers une excursion en bateau pour se rendre sur l’île d’Erimitis. Après quelques minutes de navigation, nous nous sommes arrêtés sur l’île pour observer que les travaux avaient déjà commencé. On peut observer que des engins sont déjà sur place pour commencer la construction du complexe hôtelier. Certaines personnes de notre équipe se sont rendus sur l’île à la nage afin de voir cela de plus près. Pendant cette balade à Erimitis nous avons pu constater que cette réserve naturelle regorge d’espèces animales et végétales. Nous avons pu rencontrer des papillons, des araignées et des insectes en tout genre en quelques minutes.

Adopter un corail


Octop’us x Leaves & Clouds c’est aussi des dons. Nous avons créé une page spécialement dédiée à Octop’us sur notre site internet pour vous aider à comprendre notre démarche et à nous aider à aller plus loin dans le projet.


Comme indiqué plus haut, chaque année nous reversons une somme à l’ONG Octop’us pour contribuer à la restauration des récifs coralliens et aux autres projets. Vous avez envie d’agir ? Ce sujet vous touche particulièrement ? On vous propose d’adopter un corail pour 20€.


Adopter un corail c’est : participer à la préservation des océans, protéger la faune et la flore et faire une bonne action.


L’adoption est faite ? Bravo, vous avez fait une bonne action ! Cette action possède aussi des avantages pour vous : obtenez votre certificat d’adoption ainsi que votre reçu fiscal à hauteur de 60 %.

adopter un corail